Le domaine de la Romanée-Conti est le domaine le plus réputé de la Bourgogne et, osons le dire, du monde. Il est dirigé par Aubert de Villaine et Henry-Frédéric Roch depuis 1992.

Ce qui a fait le renommée du domaine de la Romanée-Conti est ce parfum de pétale de rose fanée typique des vieux flacons. Il s’agit là d’un résumé de leur délicatesse, sachant que le domaine de la Romanée-Conti produit plusieurs vins sur des terroirs bien différents, principalement sur Vosne-Romanée bien sûr : Romanee-Conti, La Tâche, Richebourg, Romanée-Saint-Vivant, Echézeaux, Grands-Echézeaux notamment.

  •  La Romanée-Saint-Vivant est féminine, délicate ; elle provient d’une parcelle de cinq hectares environ.
  • La Tâche est plus puissante, vigoureuse. Elle demande du temps pour se laisser domestiquer. Elle est issue d’une parcelle d’à peu près six hectares.
  • Richebourg, petite parcelle de trois hectares environ, produit un vin soyeux et puissant. C’est l’un des plus envoûtants.
  • La parcelle Romanée-Conti de 1,8 hectares, a fait le prestige du domaine, avec ce fameux parfum de rose fanée. C’est un mythe très rare.
  • Grands-Echézeaux est un grand vin qui se développe sur des notes plus terriennes de mousse, de forêt. Un vin d’automne pour accompagner les grands gibiers.
  • Echézeaux enfin est plus simple, un peu moins élégant que le Grands mais déjà tellement envoûtant !

Afin de préserver ses précieux terroirs, le domaine de la Romanée-Conti a fait le choix de l’agriculture biologique dans les années 80 puis de l’agriculture biodynamique dans un second temps, les tests
empiriques de cette forme de culture s’étant révélés positifs !
Malheureusement, les faibles rendements et la petite taille des parcelles rendent les vins, déjà très prisés, très rares. Les prix du domaine de la Romanée-Conti sont à la hauteur de la qualité des vins.

Pour la Romanée Conti, elle est situé sur la commune de Vosne-Romanée, ce grand cru couvre une surface de 1,8140 hectare. Le cépage utilisé est le pinot noir.

Il est actuellement la propriété des familles de Villaine et Leroy, propriétaires également d’autres grands crus de Bourgogne. Seulement 6 000 bouteilles de romanée-conti sont produites par an. Particularité : elles étaient commercialisées par caisses panachées de 12 bouteilles, mais depuis 2003 la vente panachée est de 13 bouteilles, soit une unique bouteille de romanée-conti pour douze autres bouteilles de grands crus de la côte de Nuits (soit ses échezeaux, grands-échezeaux,romanée-saint-vivant, richebourg et la-tâche).

À noter que le domaine vend sous certaines conditions strictes son montrachet, un grand cru blanc fait à 100 % de chardonnay, et son marc de Bourgogne. Depuis le 11 novembre 2008, le domaine de la Romanée-Conti a pris en fermage les vignes d’AOC Corton grand cru du domaine Prince Florent de Merode, soit 2,28 hectares dans les climats du Clos du Roi, des Bressandes et des Renardes. Le domaine a effectué une première récolte en2009.
Le domaine de la Romanée-Conti (DRC) est aujourd’hui le seul exploitant du prestigieux cru de la Romanée-Conti. Le Domaine (DRC) est dirigé par M. Aubert de Villaine.

****************

In 1232, the Abbey of Saint Vivant in Vosne acquired 1.8 hectares of vineyard. In 1631 it was bought by the de Croonembourg family, who renamed it Romanée for reasons unknown. At the same time they acquired the adjacent vineyard of La Tâche.

In 1760, André de Croonembourg decided to sell the domaine and it became the subject of a bidding war between Madame de Pompadour, mistress of Louis XV, and her bitter enemy Louis Francois 1er de bourbon, Prince de conti. The prince won, paying the massive sum of 8000 livres, and the vineyard became known as Romanée-Conti. But come the Revolution, the prince’s land was seized and auctioned off.

The Domaine has its private supply of oak from the Troncais forests. 100% new oak is used and maturation time depends on the quality of the vintage.

Original wood cases of DRC have an 8-digit number on them. E.g. 1020-05-05. The first 4 digits define the wine: 1010 for Romanée Conti, 1020 for La Tache, 1030 for Richebourg……

The vineyards are grouped around the village of Vosne-Romanée, on well drained slopes facing east and south-east. The soil is iron-rich limestone on a base of rock and marl, with vines lying around 800 ft (240 m) above sea level. The average age of the vines is very high – around 44 years – and the vineyards are cultivated organically.

Of its two most sought after red wines a wine writer has stated: « Romanée-Conti and La Tache are masterpieces of equilibrium, associating the masculine and feminine characteristics in order to transcend them in a powerful and racy elixir. These wines reflect to perfection the aroma and tastes of the ripe fruit of old vines and the character of terroir. They attain such a perfection that one could not succeed in identifying the new wood in their complex structure. »

« The scarcest, most expensive – and frequently the best – wine in the world … If you can lay your hands on a case – and that is a big ‘if’ – you would have to pay £5,000 or more for a young vintage, double or treble for a wine in its prime. … This is the purest, most aristocratic and most intense example of Pinot noir you could possibly imagine. Not only nectar: a yardstick with which to judge all other Burgundies. »  Clive Coates – wine critic 

 

Symbole d'Harmonie